Les conditions requises pour ouvrir un restaurant

restaurateur

Vous ne savez pas ce dont vous avez besoin, vous avez peur de vous lancer dans les affaires ?  Nous vous indiquons toutes les conditions requises pour l’ouverture d’un restaurant et nous vous donnons des solutions d’hygiène. Le projet d’ouvrir une entreprise est très excitant, surtout s’il s’agit du monde de la restauration et de l’hôtellerie. Ce type d’entreprise comporte différents profils d’emploi, qui enrichiront l’activité de l’entreprise. Mais, ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que l’ouverture d’une entreprise, notamment dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration, nécessite une série de conditions pour ouvrir un restaurant. Voyons ensemble quelles sont les conditions requises pour ouvrir un restaurant.

Les 10 conditions importantes pour ouvrir un restaurant

En premier lieu, il faut savoir qu’il est indispensable de se conformer à certaines exigences municipales demandées par le conseil municipal de la ville où le commerce doit être ouvert. Il s’agit des éléments suivants :

  • Établir le projet technique.
  • Demande de l’autorisation d’ouverture et du permis de construire.
  • Si vous avez une terrasse, vous devrez demander un permis d’utilisation de la voie publique.

Il ne faut pas oublier que la mairie exige également une série de conditions pour ouvrir un restaurant. La règlementation pour l’ouverture d’un restaurant exige notamment :

  • Le certificat d’aptitude à la manipulation des aliments.
  • Une autorisation sanitaire de la commune.
  • Le formulaire de plainte, afin que les consommateurs puissent faire connaître leurs plaintes.
  • Il est nécessaire d’avoir la plaque d’identification du restaurant et de la placer dans un endroit visible pour le consommateur.
  • Le restaurant doit être inscrit au registre des entreprises et activités touristiques du département de l’industrie et du commerce.
  • L’ouverture d’un restaurant est subordonnée à la souscription d’une assurance responsabilité civile.
  • Il est essentiel que le restaurant dispose d’une liste de prix et d’un menu visibles par le client.

Les licences indispensables pour ouvrir un restaurant

L’hôtellerie et la restauration sont considérées comme des activités qualifiées. Il s’agit des activités qui impliquent des émissions de bruit, de fumée et d’odeurs, des aspects sanitaires, la gestion des déchets et une longue durée, etc. Ces activités nécessitent un examen spécial par les conseils locaux. Il est très important d’être proactif et, avant de signer le bail de votre nouveau restaurant, de vérifier le statut de la licence d’activité ou si un document est exigé par l’administration. Il est nécessaire d’avoir cette licence sanitaire pour ouvrir un restaurant, car si vous créez une entreprise de ce type, vous allez normalement manipuler des aliments qui seront consommés par vos clients. Les conditions requises pour ouvrir un restaurant en termes de licence sanitaire sont les suivantes :

Emplacement

Les établissements alimentaires ne sont pas autorisés à ouvrir leurs portes et à fonctionner dans des zones en mauvais état. Les aliments doivent être éloignés de toute zone de contamination. Ils doivent être éloignés d’au moins 500 mètres des usines de transformation ou des entrepôts de distribution, ou d’autres produits chimiques.

Installations

Les locaux de restauration ou d’accueil doivent offrir des conditions sûres et favorables au nettoyage.

L’éclairage

Les établissements doivent disposer d’un éclairage naturel et/ou artificiel pour fonctionner pendant les heures de service.

Ventilation

Les restaurants ou les bars doivent disposer d’une ventilation suffisante, naturelle ou artificielle, de façon permanente. Leurs portes et entrées doivent être exemptes d’insectes, de rongeurs et d’animaux domestiques et sauvages.

Toilettes

Il doit disposer d’un minimum d’installations sanitaires avec toilettes, lavabo ou autres systèmes de lavage hygiéniques. Les déchets doivent être d’un matériau facile à nettoyer et doivent être sortis au moins une fois par jour et l’élimination finale doit être sanitaire et acceptable.

L’élimination des déchets

L’élimination des déchets doit être adéquate, sans risque de contamination des aliments préparés et servis dans le restaurant.

Élimination des eaux usées

Les eaux usées doivent être évacuées dans le système de drainage et d’égouts. Sinon, chaque restaurant doit disposer de sa propre fosse septique.

Entrepôts et zones de stockage

Le restaurant doit disposer d’une cave ou d’un lieu de stockage des matières premières pour la préparation des aliments.  Cette zone doit être séparée du reste du restaurant et fermée pour empêcher l’entrée d’insectes ou d’animaux indésirables.  La zone de stockage ne doit être utilisée que pour stocker des aliments et non d’autres substances toxiques ou autres.

Mobilier et équipement

L’état de l’ameublement doit être bon, tant pour la préparation que pour la manipulation des aliments et les services. Le personnel doit disposer de meubles pour ranger ses vêtements, ses chaussures et autres effets personnels.

Stockage des denrées périssables

Un système de réfrigération doit être disponible pour les aliments périssables. Les aliments crus doivent être séparés des aliments préparés.

Coin cuisine

Les sols doivent être en matériau solide, imperméable et facile à nettoyer. Les plafonds doivent être en matériaux solides, sûrs et faciles à nettoyer. Les portes doivent être adéquates et en bon état. Des systèmes d’extraction des fumées et des vapeurs doivent être prévus. Les animaux ne sont pas autorisés dans la cuisine et il ne doit y avoir aucune présence de rongeurs ou d’insectes.