Les meilleures solutions pour investir en private equity ?

financement

Un investisseur se doit de trouver des solutions adaptées à sa situation pour réussir son projet. L’une des plus prisées concerne aujourd’hui l’investissement en private equity. Il s’agit d’une solution innovante en pleine croissance et qui offre de multiples atouts.

Le principe du Private Equity

Le terme « Private Equity » est avant tout traduit en français « Capital-Investissement ». Il fait référence aux capitaux générés par l’investissement, mais désigne aussi le placement en lui-même. Connu également sous l’appellation de capital-risque, le private equity représente l’industrie dans son entier. Sans parler de la classe d’actifs possédés. Pour avoir les idées claires là-dessus, il est conseillé de se rendre auprès des professionnels comme sur www.smaltcapital.com/investir. A vrai dire, ce type de placement consiste en la contribution à une levée de fonds. Cela implique en particulier, les sociétés non-cotées en Bourse, désireuses de prospérer. À savoir que ce sont les fonds spécialisés qui détiennent et conservent les capitaux investis. Cette conservation demeure jusqu’à l’aboutissement des objectifs définis au préalable. Comme il est question des capitaux non publics, le grand public ne peut y accéder qu’en cas des fonds de venture capital ou capitaux-risque.

Quelques exemples de supports pour le capital-investissement

Les supports au private equity sont très variés. Il serait alors judicieux pour l’investisseur de solliciter l’expertise d’un conseiller en gestion de patrimoine. Le premier support concerne le capital-développement qui vient accompagner les PME. Pour être éligibles, celles-ci doivent généralement posséder un effectif en dessous de 250 employés avec un CA annuel inférieur à 50 millions d’euros. Le capital développement entrera en action au moment où ces sociétés veulent s’agrandir. De cette manière, ces futures ETI (entreprises de taille intermédiaire) pourront parvenir à

  • Booster leur accroissement
  • Lancer un nouveau produit
  • Evoluer à l’international

Le second élément est connu sous le nom de capital-risque ou capital-innovation. Celui-ci a notamment pour cible des entreprises innovantes, soient les start-ups. D’habitude, ces derniers effectuent des levées de fonds considérables à partir de la phase embryonnaire du projet. D’un autre côté, il existe le capital retournement qui est plutôt singulier. Ce sont les entreprises en restructuration interne qui peuvent y accéder. Sur le territoire français, cette forme de capital représente seulement moins de 2  % des démarches effectuées en Private Equity.

Comment réussir avec ce type d’investissement ?

Investir en private equity ne s’improvise pas. Afin d’assurer le succès du projet, mieux vaut se faire accompagner par de vrais experts. Grâce à ce soutien, les entreprises ou les investisseurs bénéficieront d’un abaissement d’impôt sur un revenu d’environ 30 % du montant prévu. Sans compter la possibilité d’investir en soutien direct, la diversification patrimoniale, l’exonération d’impôt sur les éventuelles plus-values, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *